Informations sur le syndrome de l’intestin irritable

Qu'est-ce que le syndrome de l’intestin irritable?

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) est une maladie chronique du tube digestif. La maladie se caractérise par des douleurs abdominales, des diarrhées chroniques et récurrentes, une sensation d'oppression abdominale, des flatulences et des ballonnements. On estime que 15% de la population souffre des symptômes du syndrome de l’intestin irritable, mais de nombreuses personnes concernées ne consultent pas de médecin.

H. Raskov et al., Irritable bowel syndrome, the microbiota and the gut-brain axis. Gut Microbes, 2016 Sep 2;7(5):365-83
P. Layer et al., Update S3-Leitlinie Reizdarmsyndrom: Definition, Pathophysiologie, Diagnostik und Therapie des Reizdarmsyndroms der Deutschen Gesellschaft für Gastroenterologie, Verdauungs- und Stoffwechselkrankheiten (DGVS) und der Deutschen Gesellschaft für Neurogastroenterologie und Motilität (DGNM), Juni 2021 – AWMF Registriernummer: 021/016

Comment le SII se développe-t-il ?

Il existe plusieurs hypothèses sur le comment et le pourquoi du syndrome de l’intestin irritable.

Notre appareil digestif a une superficie de 250 m², qui est en contact avec l'extérieur de notre organisme. Comme notre corps est exposé quotidiennement à des bactéries et à des substances étrangères, il est nécessaire de développer un mécanisme de défense approprié pour permettre en même temps la prise alimentaire. Une barrière intestinale intacte permet aux aliments de passer dans l'intestin et repousse les agents pathogènes dangereux. Toutefois, si cette barrière protectrice ne fonctionne pas, des substances nocives peuvent pénétrer et entraîner une inflammation des intestins.

Des études ont montré que les patients atteints de SII présentent une perméabilité intestinale accrue, qui favorise la pénétration de substances étrangères et de bactéries. Une barrière intestinale intacte peut les repousser et les éliminer de l'organisme dans les selles. La réaction à l'invasion bactérienne peut se manifester sous la forme d'une inflammation de l'intestin. Des modifications de la barrière intestinale peuvent résulter du stress et d'infections locales. 

Comment le SII se développe-t-il ?

H. Raskov et al., Irritable bowel syndrome, the microbiota and the gut-brain axis. Gut Microbes, 2016 Sep 2;7(5):365-83
P. Layer et al., Update S3-Leitlinie Reizdarmsyndrom: Definition, Pathophysiologie, Diagnostik und Therapie des Reizdarmsyndroms der Deutschen Gesellschaft für Gastroenterologie, Verdauungs- und Stoffwechselkrankheiten (DGVS) und der Deutschen Gesellschaft für Neurogastroenterologie und Motilität (DGNM), Juni 2021 – AWMF Registriernummer: 021/016

Quels sont les symptômes du SII?

Les symptômes les plus courants du SII sont des douleurs abdominales associées à des modifications du transit intestinal.

Douleurs abdominales


  • Les douleurs abdominales se présentent souvent sous la forme de crampes. Elles peuvent varier en intensité. Il a été constaté que le stress émotionnel et la consommation de nourriture peuvent aggraver les douleurs. Il a également été constaté que les selles et les flatulences peuvent soulager les douleurs. 

Modifications du transit intestinal


  • Le deuxième symptôme le plus courant du SII est la modification du transit intestinal. Cela peut prendre la forme d'une diarrhée ou d'une constipation. Le type de SII est déterminé en fonction de la prévalence de la diarrhée ou de la constipation. 

Diarrhée


  • La diarrhée survient généralement dans la journée après un repas. La consistance est généralement semi-liquide ou liquide. Ni la fièvre, ni le sang, ni les mucosités ne sont des symptômes secondaires.

Constipation

  • 
Lorsqu'une constipation survient, de nombreux patients ne se sentent pas soulagés malgré l'évacuation des selles. Ici, le sang n'est pas non plus un symptôme secondaire. Les femmes ont tendance à être plus constipées que les hommes. 

Autres symptômes

  • 
Les autres symptômes qui peuvent apparaître en raison du SII sont le gonflement de l'abdomen, une sensation de brûlure et des ballonnements.
Quels sont les symptômes du SII?

H. Raskov et al., Irritable bowel syndrome, the microbiota and the gut-brain axis. Gut Microbes, 2016 Sep 2;7(5):365-83
P. Layer et al., Update S3-Leitlinie Reizdarmsyndrom: Definition, Pathophysiologie, Diagnostik und Therapie des Reizdarmsyndroms der Deutschen Gesellschaft für Gastroenterologie, Verdauungs- und Stoffwechselkrankheiten (DGVS) und der Deutschen Gesellschaft für Neurogastroenterologie und Motilität (DGNM), Juni 2021 – AWMF Registriernummer: 021/016

Quels sont les différents types de SII?

Pour classer le SII en différents types, on utilise la consistance des selles. La consistance des selles est évaluée selon l'échelle de forme des selles de Bristol. 

Syndrome de l’intestin irritable avec diarrhée prédominante (SII-D):
Ce type de SII se caractérise par des selles abondantes, liquides et molles tout au long de la journée. Il est particulièrement caractéristique que de nombreux patients ne ressentent aucun soulagement après la défécation. Dans de rares cas, cela peut s'accompagner d'une incontinence. Plus de 25% des patients présentent des selles de type 6 ou 7 (échelle de Bristol). Moins de 25% présentent des selles de type 1 ou de type 2. 

Syndrome de l’intestin irritable avec constipation prédominante (SII-C):
Cette forme de SII se caractérise par des selles dures et grumeleuses. Dans ce cas, les patients n'ont souvent pas non plus de sensation de soulagement après la défécation. Plus de 25% des patients ont des selles de type 1 ou 2. Moins de 25% des patients ont des selles de type 6 ou 7.

SII mixte:
Dans certains cas, constipation et diarrhée surviennent en alternance. Dans ce cas, on parle de SII mixte. 

SII inclassable:
Les patients qui ne peuvent pas être classés dans l'une des catégories ci-dessus se voient affectés de la qualification de SII inclassable. 

Quels sont les différents types de SII?

H. Raskov et al., Irritable bowel syndrome, the microbiota and the gut-brain axis. Gut Microbes, 2016 Sep 2;7(5):365-83
P. Layer et al., Update S3-Leitlinie Reizdarmsyndrom: Definition, Pathophysiologie, Diagnostik und Therapie des Reizdarmsyndroms der Deutschen Gesellschaft für Gastroenterologie, Verdauungs- und Stoffwechselkrankheiten (DGVS) und der Deutschen Gesellschaft für Neurogastroenterologie und Motilität (DGNM), Juni 2021 – AWMF Registriernummer: 021/016

Comment le SII est-il diagnostiqué ?

Le diagnostic du SII est posé après prise en compte des symptômes, dans la plupart des cas après avoir écarté d'autres maladies graves comme le cancer colorectal, les maladies entériques inflammatoires (par exemple la maladie de Crohn), la maladie cœliaque, la colite ou le cancer des ovaires.

P. Layer et al., Update S3-Leitlinie Reizdarmsyndrom: Definition, Pathophysiologie, Diagnostik und Therapie des Reizdarmsyndroms der Deutschen Gesellschaft für Gastroenterologie, Verdauungs- und Stoffwechselkrankheiten (DGVS) und der Deutschen Gesellschaft für Neurogastroenterologie und Motilität (DGNM), Juni 2021 – AWMF Registriernummer: 021/016

Comment traite-t-on le SII avec diarrhée?

Le traitement du SII-D doit être basé sur le type et la sévérité des symptômes. Il existe différents traitements et thérapies pour les différents types de SII.

Le traitement du SII_D s'étend souvent sur une longue période.

La première étape du traitement vise souvent à contrôler les douleurs et le transit intestinal. Un journal des symptômes peut aider à identifier les facteurs qui aggravent les symptômes. Il peut par exemple s'agir d'intolérances au lactose ou à d'autres aliments.

P. Layer et al., Update S3-Leitlinie Reizdarmsyndrom: Definition, Pathophysiologie, Diagnostik und Therapie des Reizdarmsyndroms der Deutschen Gesellschaft für Gastroenterologie, Verdauungs- und Stoffwechselkrankheiten (DGVS) und der Deutschen Gesellschaft für Neurogastroenterologie und Motilität (DGNM), Juni 2021 – AWMF Registriernummer: 021/016

Quand mon médecin généraliste m'oriente-t-il vers un spécialiste?

Un médecin généraliste est qualifié pour traiter les patients atteints du syndrome de l’intestin irritable. Dans certains cas, cependant, il est conseillé de consulter un spécialiste. Cela peut être le cas dans les circonstances suivantes:

  • Si le patient ne répond pas au traitement prescrit.
  • Si le patient présente des symptômes qui nécessitent un test complémentaire, qui ne peut être effectué que par un spécialiste. 

P. Layer et al., Update S3-Leitlinie Reizdarmsyndrom: Definition, Pathophysiologie, Diagnostik und Therapie des Reizdarmsyndroms der Deutschen Gesellschaft für Gastroenterologie, Verdauungs- und Stoffwechselkrankheiten (DGVS) und der Deutschen Gesellschaft für Neurogastroenterologie und Motilität (DGNM), Juni 2021 – AWMF Registriernummer: 021/016

Comment le SII change-t-il la vie quotidienne?

Le SII n'est pas une maladie grave, mais il n'est pas entièrement guérissable. Comme il s'agit d'une maladie chronique, le SII peut avoir un impact important sur la qualité de vie. Néanmoins, de nombreux patients trouvent le moyen d'améliorer leurs symptômes dans une large mesure. Une coopération étroite avec le médecin est recommandée.

P. Layer et al., Update S3-Leitlinie Reizdarmsyndrom: Definition, Pathophysiologie, Diagnostik und Therapie des Reizdarmsyndroms der Deutschen Gesellschaft für Gastroenterologie, Verdauungs- und Stoffwechselkrankheiten (DGVS) und der Deutschen Gesellschaft für Neurogastroenterologie und Motilität (DGNM), Juni 2021 – AWMF Registriernummer: 021/016

GELSECTAN® - En cas de syndrome de l’intestin irritable

1 à 2 gélules 2 x par jour apportent un soulagement rapide des symptômes du syndrome de l’intestin irritable avec diarrhée, flatulences et douleurs. Gelsectan® aide à rétablir la fonction intestinale naturelle grâce à sa double action innovante.